Shopping Cart

Le Temple du CBD français

Existe-t-il des contre-indications au CBD ?

contre indications

Bourré de vertus, naturel, le CBD fait exploser le compteur des qualificatifs positifs. Certes, cette molécule, qui pendant trop longtemps est restée dans l’ombre du cannabis et du THC (souffrant encore de leur mauvaise image), est pleine de promesses et d’espoirs. Mais comme toutes les substances naturelles, le CBD contient des principes actifs. Dès lors, la question est : le CBD peut-il convenir à tout le monde ? Y a-t-il des contre-indications, et si oui, lesquelles ? Voyons ça de plus près.

Du CBD et des hommes

Découvert sur le tard, le système endocannabinoïde est un élément indispensable au bon équilibre de notre organisme, plus particulièrement du système nerveux et du système immunitaire.

Il est composé de nombreux récepteurs, dont les deux principaux, CB1 et CB2, peuvent être activés par des cannabinoïdes. Le CBD est l’un d’eux, tout comme le THC. Mais contrairement à lui, il n’a pas d’effets psychotropes, en faisant une molécule saine.

Issu du chanvre, le plus souvent de la variété Cannabis Sativa, il est extrait pour en faire des produits de consommation courante comme l’huile ou les infusions.

Son action sur le corps est à la fois complexe, mais facile à imager : en activant/désactivant ces récepteurs, le cannabidiol est capable de réguler certaines fonctions de notre organisme. Et elles sont nombreuses. On peut citer la régulation de l’appétit, de l’inflammation, mais aussi du stress.

Le CBD, le nouvel acteur santé

Les produits à base de cannabidiol inondent le marché français.

Naturel, plus sain que les médicaments et sans accoutumance, il séduit de plus en plus de personnes, notamment celles atteintes de maladies chroniques avec ou sans traitement lourd. Il est aussi très populaire dans le secteur du bien-être pour traiter les troubles du sommeil et gérer le stress de façon efficace, sans passer par la case somnifère/anxiolytique (ou pour les personnes qui souhaitent tenter des méthodes plus douces en premier).

Mais attention. Naturel et sain ne veut pas dire sans contre-indications. Le CBD est une molécule vivante, avec ses limites et ses risques. Et tout le monde ne peut pas en prendre sans se poser des questions en amont.

Quelles sont les contre-indications du CBD ?

Il est souvent présenté comme un produit sans danger, que tout le monde peut consommer. Or, ce n’est pas tout à fait le cas. S’il est vrai qu’il est plutôt sûr, nous avons vu ici qu’il pouvait provoquer des effets secondaires, le plus souvent minimes.

Et c’est tout à fait normal, puisque c’est un principe actif. Il est donc logique qu’il y ait également des contre-indications quant à sa consommation. Nous allons vous lister les plus fréquentes pour acheter en toute connaissance de cause.

Baisse de la tension

La prise de CBD est souvent préconisée dans les cas d’hypertension, en complément des médicaments. Une étude de 2017, randomisée, a démontré que le CBD faisait baisser la tension artérielle par rapport au placebo donné au groupe témoin.

C’est une très bonne nouvelle pour les personnes qui ont une tension trop élevée.

En revanche, celles qui ont une tension trop basse risquent d’avoir des soucis en prenant du cannabidiol. Si c’est votre cas, il est déconseillé d’en consommer.

Du CBD pendant la grossesse ?

Les bienfaits du CBD, comme son action antistress et son effet sur les nausées, peut donner envie de tenter l’expérience pour atténuer les maux de cette période oh combien merveilleuse, mais dure.

Pour le moment, les études n’ont pas pu prouver quoi que ce soit des potentiels effets du CBD sur le fœtus ou sur le bébé pendant l’allaitement.

Mais il y en a eu très peu, qui sont assez anciennes et faites sur des souris. On craint donc que le chanvre ait une action néfaste.

En attendant plus de précisions, l’utilisation du CBD pendant la grossesse est déconseillée, par mesure de précaution. Et dans tous les cas, il faut demander l’avis de son médecin avant de prendre une substance quand on est enceinte.

La prise de médicaments

Les interactions médicamenteuses sont fréquentes. La consommation de CBD en même temps que certains traitements peut mettre en danger la santé.

La raison est simple. Le CBD empêche les médicaments d’être dégradés par le foie, car lui-même est géré par cet organe.

Le souci, c’est que le dosage, mais aussi la durée de vie des médicaments sont calculés en fonction de la pathologie, de l’état du patient et des effets indésirables.

Trop de traces de médicaments peuvent occasionner des effets secondaires plus ou moins graves.

Si vous souhaitez prendre du CBD alors que vous êtes sous traitement, demandez l’avis de votre médecin là encore.

La maladie de Parkinson

Cela peut sembler étrange, étant donné que le CBD est conseillé dans les maladies chroniques, dont la maladie de Parkinson, mais ça peut être une contre-indication.

La cause se trouverait dans la dose. En effet, une forte dose de CBD peut entraîner des tremblements et des mouvements musculaires indésirables.

Si vous souffrez de la maladie de Parkinson, mieux vaut éviter la consommation de CBD si vous n’êtes pas sûr du dosage.

Les problèmes cardiaques

Ici, nous retrouvons la même problématique qu’avec la tension. L’insuffisance cardiaque et la consommation de CBD ne font pas bon ménage.

Dans le cas de l’insuffisance cardiaque, où le cœur peine à pomper le sang, le CBD peut entraîner une chute de tension ce qui va aggraver le problème. Cet effet est dû à son action calmante qui est à double tranchant.

De plus, les traitements de cette pathologie ne sont pas forcément compatibles avec le CBD (voir interaction médicamenteuse). Attention donc si vous avez des problèmes de cœur, ne prenez rien sans l’avis d’un médecin.

Il existe tout de même des cas où le CBD peut être d’une aide certaine, notamment pour ceux souffrant d’athérosclérose. Cette maladie cardiovasculaire se caractérise par une réduction des artères avec le temps. Le CBD peut ici soulager en diminuant la pression artérielle et en agissant sur les inflammations causées par la maladie.

Le CBD est-il dangereux ?

Au vu des contre-indications, on pourrait être tenté de considérer le CBD comme un produit qui peut potentiellement mettre notre santé en péril.

Rassurez-vous, ce n’est pas le cas pour la grande majorité d’entre nous. Comme toutes les molécules, le CBD peut effectivement provoquer des effets secondaires, le plus souvent légers et ne pas convenir dans certains cas bien spécifiques.

C’est pour cette raison que nous préconisons toujours de demander l’avis d’un professionnel.

Nous recommandons également de commencer la prise de CBD avec des dosages et un taux de concentration assez bas, et d’augmenter au fur et à mesure, jusqu’à trouver le parfait équilibre pour vous.

CDB et contre-indications, ce qu’il faut retenir

Le CBD a bel et bien des contre-indications. Ses effets sur notre santé peuvent être fabuleux, comme dangereux si vous souffrez d’une pathologie. Il faut donc être prudent, trouver les bonnes informations sur la consommation de CBD et de ses risques et surtout, demander l’avis d’un médecin.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

En savoir plus