Shopping Cart

Le Temple du CBD français

Le CBD peut-il aider contre les problèmes cardiaques ?

crise cardiaque

Continuons notre tour d’horizon des pathologies et des effets du CBD sur ces dernières. L’une d’entre elles concerne notre cœur. On recense un nombre important d’affections sur cet organe : insuffisance cardiaque, arythmie… la liste est longue.

Le CBD peut-il avoir des effets bénéfiques sur elles ? Est-il sans danger ?

Problèmes cardiaques et CBD, une alliance bénéfique dans certains cas

Contrairement au cannabis qui contient du THC qui peut provoquer des soucis cardiaques surtout si son taux est élevé, le CBD ne semble pas avoir ces effets délétères.

Une étude réalisée en 2017 prouverait en effet qu’il aurait plutôt tendance à faire baisser la pression artérielle.

C’est une bonne nouvelle, mais attention tout de même. En effet, la consommation trop importante de produits à base de CBD, huile, tisane ou e-liquide, peut amener à une baisse de la tension plus ou moins constante, avec pour conséquences des vertiges.

Si ces effets ne sont pas graves en soi, il vaut tout de même mieux essayer de modérer sa consommation de cannabidiol.

En revanche, la recherche se poursuit, notamment sur les impacts sur notre système cardiovasculaire.

Le CBD est un produit assez nouveau. Auparavant, la seule façon de le prendre était le cannabis, où d’autres molécules venaient parasiter les données.

Légal depuis peu de temps, on a maintenant un recul sur le public et des études de plus en plus nombreuses. Et ce qu’elles ont à dire sur le sujet est assez prometteur.

Notre cœur aime le CBD

Enfin, relativisons, il aime le CBD selon les derniers résultats, et pour certaines pathologies. Notre connaissance à ce sujet est encore balbutiante.

Mais on peut d’ores et déjà dire que la molécule est bénéfique en particulier sur les cas suivants.

Le CBD et l’athérosclérose

L’athérosclérose est une maladie cardiovasculaire qui concerne les artères. En cause, une accumulation de plaques de lipides (plaques d’athéromes) qui rétrécissent les artères au fur et à mesure du temps. En plus de fissures et de risques de thrombose, l’athérosclérose provoque des inflammations.

Le CBD, via le système endocannabinoïde, est connu pour son rôle sur les inflammations en général, mais aussi pour sa fonction d’homéostasie.

Ici, il va réduire le stress oxydatif, diminuer la tension artérielle ainsi que la glycémie et réguler l’appétit, en faisant un complément idéal pour ce type d’affection.

Le cannabidiol contre les arythmies cardiaques

L’arythmie est une anomalie qui se manifeste par un changement du rythme cardiaque. Cela peut être une accélération, des battements irréguliers…

Il existe tout un panel de causes pouvant entraîner une arythmie, cependant, si certaines sont la plupart du temps bénignes (comme les extrasystoles), elles peuvent être gênantes.

Le CBD a des vertus sur la fluidité du sang, mais aussi sur le stress. Sa consommation peut alors diminuer les symptômes et réguler le rythme cardiaque, toujours grâce à son implication dans la régulation des fonctions de l’organisme.

Note : si vous souffrez d’arythmie, il est indispensable de consulter vote médecin. Lui seul pourra vous dire si votre cas demande de voir un cardiologue pour détecter une maladie sous-jacente.

CDB et maladies cardiovasculaires, tout est encore à prouver

Une étude parue en 2020 a démontré que la consommation de cannabis pouvait au contraire augmenter les risques cardiovasculaire, entraînant une confusion. Il s’agit bien de cannabis récréatif, donc avec présence de THC.

Et en effet, il y a plus de soucis du côté de ceux qui fument du cannabis. C’est d’autant plus vrai que la fumée inhalée est mauvaise pour le cœur. Néanmoins, le CBD tend à montrer le contraire. C’est en tout cas ce qui ressort pour le moment.

Mais les effets du CBD (ainsi que le THC) sur le système cardiovasculaire ne sont pas, pour le moment, assez connus. Tout juste pouvons-nous dire, à l’heure actuelle, que le CBD peut faire baisser la tension.

On recommande donc la plus grande prudence, d’autant qu’il y a un risque d’interaction médicamenteuse. C’est pourquoi il est primordial de demander l’avis d’un médecin.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

En savoir plus