Shopping Cart

Le Temple du CBD français

Fumer du CBD, quels sont les risquent ?

fumer un joint

Le CBD gagnant du terrain, les produits au cannabidiol se multiplient. Ainsi, on peut le retrouver sous différentes formes et des modes de consommation très différents.

Cependant, toutes ne sont pas bonnes à prendre. Fumer du CBD est une des idées qui peut paraître bonne au premier abord, mais qui est au contraire assez mauvaise.

Faisons le point sur cette pratique, mais aussi sur ses alternatives plus saines.

Le CBD et le chanvre

Petit rappel de ce qu’est le CBD. Cette substance est un phytocannabinoïde (phyto= plante), que l’on retrouve dans le chanvre, à l’instar du THC.

Mais contrairement à ce dernier, le CBD n’est pas psychotrope et est utilisé pour diverses raisons :

  • Retrouver le sommeil ;
  • réduire le stress ;
  • soulager la douleur ;
  • calmer les inflammations…

Et ce ne sont que quelques exemples des multiples vertus qu’il possède. Toutes ces propriétés, on les doit à son action indirecte sur les récepteurs du système endocannabinoïde, qui lui permet de maintenir notre organisme dans un état d’équilibre.

Plants de chanvre

Les plants de chanvre sont nombreux, et nous n’allons pas tous les énumérer. Il existe, en France, une liste des plants autorisés pour leur culture, mais également leur exploitation.

La réglementation à ce sujet est stricte, d’autant que le chanvre servira à concevoir des produits au CBD. Ainsi, ces plants ne doivent pas contenir plus de 0,2 % de THC qui lui, est illégal.

Produits du chanvre que l’on peut fumer

Les produits contenants du CBD sont nombreux. Parmi eux, deux peuvent se fumer :

  • la fleur de CBD ;
  • la résine de CBD.

La fleur de CBD se fume avec du tabac, à la façon d’un “joint”. On mélange du tabac avec la fleur puis on fume comme une cigarette classique. On peut également utiliser une pipe.

La résine de CBD, quant à elle, est issue des trichomes (que l’on appelle aussi pollen même si c’est erroné), que l’on presse afin d’obtenir une pâte. La couleur, la saveur et la texture de la résine de haschich CBD seront différentes en fonction de la variété du chanvre utilisée, mais aussi du mode d’extraction.

Ensuite, on l’utilise également mélangée à du tabac comme pour les fleurs.

Pourquoi fumer du CBD n’est pas recommandé ?

Certes, fumer du CBD, peut sembler normal et naturel aux consommateurs qui fumaient déjà du tabac ou du cannabis.

Mais il n’est pas du tout recommandé de le faire, et nous avons trois bonnes raisons pour vous en dissuader.

La combustion

Commençons par la première raison qui devrait vous faire renoncer à fumer du CBD. Ce n’est un secret pour personne, la combustion est très mauvaise pour la santé.

En brûlant, les produits contenus dans la cigarette dégagent des vapeurs toxiques. Sur une cigarette classique, on dénombre pas moins de 4 000 substances dangereuses, dont 50 cancérigènes.

De plus, la combustion entraîne une dénaturation des composants de la cigarette, dont le CBD que ce soit avec les fleurs ou la résine.

La nicotine

La nicotine, c’est cette substance qui rend accro au tabac et qu’on retrouve dans les produits de sevrage pour arrêter de fumer, comme les patchs, les bonbons, ou les cigarettes électroniques.

Elle n’est pas, en soi, dangereuse pour la santé quand elle est seule (sauf en cas de très haute dose). En revanche, elle a aussi des propriétés. Et la principale, c’est son effet stimulant/excitant. Et là, vous devriez commencer à entrevoir le problème.

En effet, parmi les raisons qui poussent les consommateurs à prendre du CBD, se relaxer est dans le top 3. Prendre du CBD avec du tabac qui contient de la nicotine est donc aussi paradoxal que contre-productif.

D’ailleurs, les e-liquide au CBD n’en contiennent pas.

Le tabac

A-t-on réellement besoin de vous expliquer en quoi le tabac est néfaste ? Entre la combustion (voir plus haut) et les produits qui le composent, le tabac représente à lui seul la cause de la majorité des cancers et des problèmes cardio-vasculaires.

De plus, on consomme le CBD pour être en meilleure santé. Pas pour la détruire. Fumer du CBD avec du tabac n’a donc pas beaucoup de sens.

Consommer du CBD : quelles sont les possibilités ?

Avec le marché qui s’étend et la légalisation française qui vient d’autoriser la commercialisation des produits au CBD, sauf pour les fleurs (pour le moment), les modes de consommation du cannabidiol sont devenus très nombreux. Difficile de s’y retrouver.

Nous allons faire le point sur les différentes méthodes qui existent, et notamment sur deux d’entre elles qui pourront intéresser les fumeurs ou ex-fumeurs de tabac et/ou de cannabis.

La vaporisation de CBD

Attention, ici nous ne faisons pas référence aux cigarettes électroniques. Même si les vaporisateurs et les e-cig se ressemblent, ce ne sont pas les mêmes choses.

Un vaporisateur de CBD permet d’inhaler du cannibidiol sous différentes formes, le plus souvent fleurs de CBD mais aussi résine et concentrés.

Son principe de fonctionnement est très simple. Le vaporisateur chauffe le produit au CBD, soit directement, soit indirectement, soit les deux.

Il produit alors de la vapeur qui ne dégage aucune substance toxique contrairement à la fumée.

Il existe deux types de vaporisateurs :

  • les portables, que l’on peut emmener partout ;
  • les fixes, que l’on peut utiliser uniquement à domicile.

La température du vaporisateur est le plus souvent réglable et dépend de vos goûts, besoins et produits. Certaines substances ont besoin d’une température plus douce que d’autres. Par exemple, si vous souhaitez calmer une douleur, il faudra alors augmenter la chauffe.

L’avantage du vaporisateur, vous l’aurez compris, est son innocuité. Mais il permet également de profiter de tous les bienfaits du chanvre grâce à la biodisponibilité des molécules et substances comme les terpènes.

La cigarette électronique

Très utilisée par les fumeurs pour se sevrer du tabac, la cigarette électronique a de nombreux avantages. On peut garder le geste de la cigarette, on a la même sensation en gorge, le fameux hit, et la variété des e-liquides ainsi que les nombreux taux de nicotine permettent de s’adapter à tout le monde.

En somme, elle est presque parfaite. Ne lui manquait plus que de produire des e-liquide au CBD, ce qui est chose faite.

Si vous êtes déjà vapoteur, vous n’allez pas être dépaysés, sauf peut-être dans le taux de CBD à choisir. Mais vous pouvez vous faire aider par un professionnel.

Pour les autres, si vous souhaitez consommer du CBD sous forme de e-liquide, rien ne s’y oppose.

Cependant, sachez que le CBD pour vapoteuse et vaporisateur n’est pas le même. Le e-liquide au CBD est un produit transformé (mais sans risque) où seront absentes les différentes molécules du chanvre.

Cela n’en reste pas moins un produit de qualité, très contrôlé (comme pour tous les produits de la vape des fabricants sérieux). De plus, il y a un grand choix disponible, ce qui devrait contenter la majorité des personnes.

Sachez que la cigarette électronique, associée au CBD, vous aide à vous sevrer à la fois du tabac, mais aussi du cannabis récréatif avec THC.

Le vape pen CBD

Le vape pen, c’est la version simplifiée de la cigarette électronique. Le principe est simple : il est composé d’une batterie et d’une cartouche préremplie de e-liquide au CBD. Il suffit d’assembler les deux, et on vape ! Il n’y a ni réglage, ni bouton.

Très simple d’utilisation, il convient très bien aux débutants ou aux personnes qui vapent occasionnellement et n’ont pas envie d’investir dans du matériel plus sophistiqué.

Les cartouches déjà prêtes à l’emploi sont également très pratiques et existent en plusieurs taux et variétés.

Précautions d’emploi

Attention. Les vaporisateurs comme les cigarettes électroniques ou les vape pen doivent être utilisés avec les produits qui leur sont dédiés.

Jamais, au grand jamais, vous ne devez mettre une autre forme de CBD autre que celles prévues. Et surtout pas d’huile de CBD. Même pas quelques gouttes dans le e-liquide comme on peut le lire parfois.

Autres méthodes pour consommer sainement du CBD

Si les vaporisateurs ou les cigarettes électroniques ne vous intéressent pas, vous pouvez essayer d’autres moyens.

Grâce à la diversité des produits, la consommation de CBD est facilitée. Ainsi, chacun peut employer la méthode qu’il préfère, selon ses goûts et ses besoins.

Le CBD en cuisine

Le CBD se prête à toutes sortes de recettes, pour peu qu’on aime son goût. L’huile de CBD par exemple, s’utilise pour assaisonner les salades, agrémenter des jus de fruits ou des smoothies. Attention, elle supporte assez mal la chaleur. Si vous souhaitez la chauffer, toujours à feu doux, sans dépasser 120 degrés.

Utilisez de préférence une huile de CBD bio, au spectre complet pour profiter de tous ses bienfaits, et choisissez une association avec des huiles alimentaires que vous aimez.

Vous pouvez également faire des gâteaux au CBD, comme des cakes ou des cookies. En somme, vous pouvez laisser libre-court à votre imagination et vous régaler avec vos créations.

Les infusions au CBD pour plus de légèreté

On reste (un peu) dans le domaine de la cuisine avec les infusions. Thés, tisanes, décoctions… La plante se plie à toutes vos envies. Les infusions sont également plus légères que les autres méthodes.

Envie de garder votre calme, une journée stressante en vue ? Misez sur le thé au CBD. Besoin de mieux dormir ? Une petite infusion au cannabidiol avant de vous coucher devrait vous aider à tomber dans les bras de Morphée.

Vous pouvez acheter des infusions prêtes à l’emploi, ou vous amuser à les agrémenter avec des fruits ou plantes de votre choix pour des saveurs enivrantes ou par simple gourmandise.

Les cosmétiques au CBD, pour se faire belle (ou beau)

Ici, les effets du CBD ne seront pas les mêmes. En effet, à moins de mettre le pot de crème sur le visage, peu de chance que le CBD vous calme ou vous aide à dormir.

Néanmoins, il a d’autres atouts. Son action anti-inflammatoire va vous aider à lutter contre certains problèmes de peau, comme l’acné.

Il hydrate et nourrit la peau grâce à ses nombreuses molécules, et soulage les personnes atteintes d’eczéma ou de psoriasis.

Les formes médicamenteuses

Nous ne parlerons pas ici du cannabis thérapeutique, qui est un produit à part et délivré seulement par les professionnels de la santé dans certains cas.

Non. Nous allons parler du CBD pour les personnes qui veulent lutter contre la douleur, contre les effets secondaires de certains traitements, ou qui souffrent de formes sévères de stress et d’insomnies. Cela concerne les personnes anxieuses ou qui souffrent de maladies chroniques.

L’huile de CBD est un produit particulièrement indiqué. Le dessous de la langue riche en vaisseaux sanguins, elle se diffuse vite ce qui permet de gérer les situations d’urgence, que ce soit pour des crises de panique ou de douleurs aiguës.

Les gélules de CBD sont également un bon choix, même si la diffusion est plus lente. Mais cela permettra de lutter également contre la douleur, les nausées, le stress et la diminution de l’appétit.

Il existe donc mille et une façon de consommer le CBD. Tout le monde peut y trouver son compte. Ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est que non seulement, fumer du CBD est donc inutile, mais en plus, c’est dangereux pour la santé.

Préférez les méthodes plus saines et sans risque citées ici.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

En savoir plus