Shopping Cart

Le Temple du CBD français

Le CBD et son action anti-inflammatoire

inflammation du genou

Dans chaque article qui parle de CBD, on vante ses propriétés anti-inflammatoires. Il était donc temps de faire un point dessus pour vous expliquer pourquoi et comment le CBD peut protéger contre les inflammations.

Vous êtes prêts ? C’est parti.

Qu’est-ce qu’une inflammation ?

Nous allons commencer par le début et expliquer ce qu’est une inflammation. Tout d’abord, sachez que nous en avons tous eu plusieurs durant notre vie et que l’on continuera très certainement à y faire face.

Une inflammation, c’est une réaction normale du système immunitaire face à une agression venue de l’extérieur. Cela peut-être un virus ou une bactérie, mais aussi une blessure.

Jusqu’ici, tout va bien. Le traitement se fait soit à base d’antibiotiques pour éliminer une bactérie, soit d’anti-inflammatoires afin de calmer douleurs et fièvre.

L’inflammation est donc bénéfique, sauf si elle devient chronique ou qu’elle s’emballe. C’est le cas des maladies auto-immunes, des allergies, mais aussi dans les formes graves de la Covid-19, où la réponse immunitaire est trop importante.

L’inflammation chronique est aussi cause de cancers et de maladies cardiovasculaires. Il faut donc la traiter du mieux possible pour éviter ses effets pervers.

Quel est le rôle du CBD contre l’inflammation ?

Les anti-inflammatoires, on le sait, sont des médicaments efficaces, mais à prendre avec prudence.

Ils peuvent causer de nombreux effets secondaires, comme des maux de ventre, mais peuvent aussi présenter des risques cardiovasculaires surtout en automédication.

C’est pour cela que le cannabidiol est une alternative intéressante aux anti-inflammatoires classiques, puisque, à ce jour tout du moins, il ne présente pas ou peu d’effets secondaires.

Mais comment fonctionne-t-il sur les inflammations ?

Dans notre guide sur le système endocannabinoïde, nous pouvons voir que les récepteurs CB1 et CB2 se trouvent un peu partout dans notre corps.

Les CB2 sont présents sur les cellules de notre système immunitaire. Ainsi, les phytocannabinoïdes interagissent avec afin de déclencher des réactions. Ce sont elles qui vont réguler et améliorer la réponse inflammatoire.

Induction de l’apoptose

L’apoptose est un mécanisme qui entraîne la mort des cellules vieillissantes, anormales, infectées et éventuellement dangereuses.

Nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme pour éviter d’être envahi par des cellules délétères, ce phénomène peut être déclenché par le CBD.

Le CBD calme la tempête de cytokine

On en a beaucoup entendu parler ces derniers temps, à cause de la covid-19, dont les formes les plus graves étaient dues à une réponse excessive du système immunitaire.

Le CBD semble alors, en tant qu’anti-inflammatoire, calmer cette tempête et ainsi éviter les décès liés au virus.

Bien entendu, cela est valable pour toutes les infections qui déclenchent ces tempêtes.

CBD, la fin des anti-inflammatoires ?

Soyons tout de même prudents. Une réponse inflammatoire est absolument nécessaire pour la guérison.

Le vrai souci, c’est quand cette réponse immunitaire devient chronique, ou quand elle déclenche une tempête.

C’est ici que le CBD a un rôle à jouer, mais pas que. Il se trouve que le THC a également des effets positifs sur les inflammations, il reste donc à déterminer les dosages précis pour un usage thérapeutique.

Néanmoins, une étude réalisée sur des rats démontre l’efficacité du cannabidiol sur les inflammations chroniques.

Dès lors, on pourrait supposer que le CBD seul agit lui aussi positivement sur le système immunitaire. Là encore, c’est à suivre, et on ne manquera pas de vous en reparler.

L’huile de CBD pour lutter contre les douleurs quotidiennes

Lorsqu’on a du mal à supporter les anti-inflammatoires classiques, on peut seulement se reporter sur des médicaments contre la douleur, un peu moins efficaces, comme le paracétamol.

L’huile de CBD pourrait être une bonne alternative à ce problème.

En cas d’une plaie de maladie, choisir une huile à large spectre peut calmer la douleur et l’anxiété qui l’accompagne souvent pour se sentir mieux.

Une vraie délivrance pour tous ceux qui sont privés des traitements classiques, mais aussi pour ceux qui recherchent des remèdes plus naturels sans effet secondaire et sans accoutumance.

Il faut tout de même faire attention aux interactions possibles avec d’autres médicaments et voir un médecin en cas d’inflammation chronique.

Ici, la maladie dure dans le temps et seul un professionnel de santé peut vous conseiller. Mais comme nous l’avons vu plus haut, le CBD est de plus en plus reconnu comme alternative, il est donc fort possible qu’il vous donne le feu vert, sauf si vous prenez à côté des molécules qui peuvent mal interagir avec des phytocannadobinoïdes.

Par ici pour en savoir plus sur les bienfaits du CBD.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

En savoir plus