Shopping Cart

Le Temple du CBD français

CBD et sevrage, un paradoxe qui fonctionne

fumer un joint

L’addiction est un problème de santé publique contre lequel on ne cesse de lutter, majoritairement à travers les campagnes de prévention.

Au niveau personnel, l’addiction -et outre le fait que les produits en question sont néfastes pour la santé- peut détruire une vie.

Jusqu’ici, le sevrage était assuré via des traitements, voire un suivi médical dans certains cas.

Médicaments qui, comme souvent, ne sont pas exempts d’effets secondaires plus ou moins importants.

Une alternative pourrait bien venir bouleverser le sevrage : le CBD

L’addiction, une pathologie sévère mais mal connue

Souvent regardées avec mépris, les personnes souffrant d’une addiction sont souvent seules avec leur maladie.

L’envie de se sevrer et le sevrage deviennent alors plus difficiles, malgré des traitements.

Et pour cause. Loin d’être honteuse, l’addiction est une véritable pathologie qui se définit de cette façon :

  • perte de contrôle de sa consommation (ou pratique comme l’addiction aux jeux, mais ici nous allons parler de consommation).
  • changements ou perturbations dans la vie quotidienne ;
  • troubles de l’humeur ;
  • soucis de santé ( qui surviennent souvent avec le temps).

Beaucoup de recherches essayent de mettre le doigt sur les véritables causes de l’addiction. Et si pour le moment, aucune réponse n’a pu être fournie, certaines pistes semblent prometteuses.

En attendant d’en savoir plus, la lutte contre la dépendance s’effectue avec les produits déjà existants sur le marché, soit avec ordonnance, soit en libre-service (bonbons à la nicotine par exemple).

Car la liste des substances addictives est longue : nicotine, alcool, stupéfiants, médicaments… et THC.

Symptômes de sevrage

Le sevrage est une période difficile à vivre. Il entraîne de nombreux troubles liés au manque, qui peuvent être plus ou moins sévères selon l’importance de la consommation. Et contrairement à ce qu’on peut penser, il n’y a pas un sevrage plus facile qu’un autre.

La dépendance joue d’ailleurs autant sur le corps que l’esprit. Ainsi, si on prend l’exemple de l’arrêt du tabac, le manque de nicotine (qui est une des drogues les plus addictives) et le geste de fumer provoquent un manque aussi fort dans les deux cas.

Les symptômes de sevrage sont donc nombreux et multiples. Ils peuvent entraîner un stress, une perte d’appétit, des difficultés à dormir, des nausées, des tremblements, des maux de tête, des sautes d’humeur parfois violentes, des douleurs, une dépression, des écoulements nasaux…

La liste est longue et dépend de la substance à laquelle on est confronté, mais aussi de la durée et nombre de prises avant l’arrêt.

Lutter contre la dépendance au THC avec le CBD

Se servir d’un cannabinoïde pour se sevrer d’un autre cannabinoïde, ça peut paraître absurde.

Et pourtant.

Le cannabidiol est déjà utilisé pour arrêter de fumer, contre l’addiction à l’alcool, pourquoi pas contre les stupéfiants ?

Petit rappel : le CBD et le THC sont tous les deux des phytocannabidiols (phyto = plante) issus du chanvre, plus précisément de la variété Cannabis Sativa.L. Ce sont deux molécules parmi des centaines que possède la plante. Mais ce sont les plus importantes.

Le THC

Le THC est la substance psychotrope du chanvre. Il est recherché pour des raisons récréatives, et est interdit en France à cause de ces effets.

Il modifie les perceptions, apporte une sensation de bien-être ( ou d’angoisse dans certains cas), et peut entraîner une addiction.

Le CBD

Si lui aussi apporte une sensation de détente, il ne provoque pas en revanche d’effets psychotropes ni d’effet d’accoutumance. C’est pour cela que la vente devient de plus en plus courante et que sa légalisation arrive à grands pas dans presque tous les pays.

Néanmoins, il souffre encore de sa mauvaise image à cause de la confusion avec le THC.

Comment le CBD peut-il aider dans le sevrage du joint récréatif ?

Il y a deux choses essentielles à retenir. D’une part, le CBD inhibe les effets du THC, à condition que sa teneur soit plus importante.

Ensuite, le CBD est un formidable régulateur pour l’organisme, qui lutte contre l’anxiété, le stress, les problèmes de sommeil, l’appétit…

En somme, tous ces petits symptômes de sevrage qui viennent nous gâcher la vie. Et surtout, qui peuvent nous faire replonger.

Cette étude en double-aveugle a voulu en savoir plus sur l’efficacité du cannabidiol dans le sevrage du cannabis récréatif. Les chercheurs ont donc distribué des doses différentes de CBD ainsi qu’un placebo.

La dose de CBD la plus faible a vite été éliminée. En revanche, les doses de 400 à 800 mg ont pu démontrer leurs effets positifs.

Mieux encore, aucun des participants n’a ressenti d’effets secondaires.

Quelle forme de CBD choisir pour réussir son sevrage de cannabis ?

Le sevrage, même avec un produit performant qui vient en support, n’est pas évident à vivre. Pour passer ce cap délicat, mieux vaut choisir la forme qui vous conviendra le mieux. Nous en avons retenu deux principales.

E-liquide au CBD, le “joint” inoffensif version 2.0

Le succès de la cigarette électronique ne cesse de croître. Et si elle semble effectivement très forte pour faire arrêter le tabac, elle peut également vous aider à vous passer du THC.

En effet, elle a deux avantages :

  • elle fait reproduire le geste d’une cigarette, ou, en l’occurrence ici, d’un joint. La sensation sera similaire, vous aidant psychologiquement.
  • Les e-liquides au CBD sont nombreux, avec des saveurs et des dosages variés pour trouver celui qui vous convient le mieux.

Elle est donc particulièrement indiquée si vous êtes accro aux joints, pour palier à la fois à la dépendance psycho et physiologique.

L’indétrônable huile de CBD

L’huile de CBD est souvent la formule que l’on préfère. Elle possède certains avantages par rapport aux autres formes. Les prises étant sublinguales, elle agit très vite car elle passe dans les vaisseaux sanguins.

C’est très utile en cas de crise ou de fort manque. Ceux qui ont déjà vécu un sevrage, quel qu’il soit, connaissent cette montée de stress soudaine et ce manque qui est tout à coup très fort. Avec l’huile de CBD, on peut réagir rapidement à ces crises de manque.

On peut même, éventuellement, faire un mix entre e-liquide au CBD et huile. Mais attention au dosage, même s’ils sont minimes, les effets secondaires peuvent apparaître, et ce n’est pas le but recherché. Ainsi, si vous choisissez cette option, parlez-en à un professionnel de la santé.

Ensuite, choisissez avec soin vos produits, dans des boutiques connues pour leur sérieux et la qualité de leurs produits.

Enfin, pour l’huile de CBD, une bio et full spectrum est le meilleur choix.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

En savoir plus