Shopping Cart

Le Temple du CBD français

Quand le CBD lutte contre l’alcoolisme

Alcoolisme Dependance

Avec le tabagisme, l’alcoolisme est l’une des dépendances les plus compliquées à endiguer.

Véritable maladie, elle provoque non seulement des soucis de santé assez graves, mais aussi une vraie souffrance pour la victime et ses proches (comportement violent, danger pour elle ainsi que les autres).

Le CBD pourrait-il être une solution pour lutter contre ce fléau ?

L’addiction à l’alcool

En France, l’alcool est un problème de santé publique, et les campagnes de prévention se succèdent.

Pourtant, avec 41 000 morts par an rien que dans l’hexagone, elles semblent ne pas assez porter leurs fruits.

Le problème est bien entendu très complexe. L’alcool fait partie des substances provoquant une addiction plus ou moins rapide selon les personnes.

Pour rappel, une addiction est reconnue comme une affection. En effet, avec la prise de certains produits tels que l’alcool, le tabac ou les stupéfiants, le cerveau reçoit un message dit de récompense, entraînant un bien-être.

Certaines personnes tombent alors dans le piège et n’arrivent plus à se contrôler. On parle de conduite compulsive.

Si certaines addictions sont purement psychologiques (jeux d’argent), d’autres entraînent également une dépendance physiologique.

C’est le cas de l’alcool, qui non content de briser les barrières du cerveau, a aussi des effets délétères sur l’organisme. Le foie est particulièrement touché, mais aussi d’autres organes, et les cancers causés par l’alcool sont fréquents.

Enfin, l’alcool génère parfois des comportements violents, une dépression, un repli sur soi, et de la honte.

Jusqu’ici, les traitements contre l’alcoolisme pouvaient créer une autre addiction à ces médicaments.

C’est la raison pour laquelle le CBD est un produit intéressant.

Au-delà de ses propriétés pour un sevrage tout en douceur, le cannabidiol aurait également le pouvoir de contrecarrer les effets de l’alcool sur notre corps.

Le CBD et ses effets physiologiques sur la dégradation des organes

Selon les études publiées sur le sujet, le CBD et l’alcool feraient bon ménage… mais pas en même temps.

En effet, tous deux ayant un effet sédatif, la prise de ces deux produits peut entrainer de la somnolence sans qu’on ne s’en rende compte, ce qui peut être potentiellement dangereux.

En revanche, pris séparément, on a constaté que, chez les rats, la consommation de CBD à haute dose avait eu un effet neuroprotecteur chez presque la moitié des animaux.

Et cela, que ce soit par voie cutanée, en utilisant du gel, ou par injection.

Dans les deux cas, l’étude a prouvé l’effet protecteur du CBD sur les neurones que l’alcool a tendance à détruire.

Ces études précliniques demandent cependant à être confirmées.

Une autre étude rapporte que le cannabidiol aurait un effet de reconstruction des tissus que l’alcool aurait abîmé.

Il faut la prendre avec des pincettes puisqu’il n’y a pas consensus de la part des scientifiques à ce sujet. Certains prétendent même qu’il abîme le foie. Affaire à suivre.

Le CBD et le sevrage

Les recherches sur le CBD et l’alcool ont continué. Après avoir étudié ses effets sur l’organisme, les chercheurs se sont demandé ce qu’il en était pour la dépendance et le sevrage, que ce soit pour l’alcool, le tabac ou les stupéfiants.

En ce qui concerne l’alcool, des essais furent menés sur des rats afin de voir si le CBD agissait sur leurs besoins compulsifs.

Le CBD ayant, de plus, des propriétés contre l’anxiété, tous les espoirs étaient permis.

Et il s’avère qu’ils ont été comblés, d’autant que ce phénomène touche énormément les gens en sevrage, qui présentent un fort stress, en plus d’autres symptômes comme des maux de tête, des tremblements…

Donc, le cannabidiol aide les personnes à être moins attirées par l’alcool, mais prévient également les rechutes, qui sont fréquentes même avec un traitement.

Le tout, sans dépendance comme cela pourrait être le cas avec les traitements ordinaires.

En somme, le cannabidiol pourrait être d’un gros secours en cas d’addiction, et les traitements à base de cette molécule risquent de faire leur apparition dans les années qui viennent.

Mais auparavant, il va falloir faire preuve de patience afin que des tests soient menés.

En attendant, l’huile de CBD, ainsi que les e-liquides ou tisanes peuvent déjà beaucoup aider. Mais si vous souffrez d’une dépendance, il faut aussi en parler à un médecin pour vous faire aider du mieux possible.

Tous nos articles sur le CBD comme traitement contre les maladies sont à retrouver ici.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

En savoir plus