Shopping Cart

Le Temple du CBD français

Dans la même rubrique

Nos guides

L’UFC conclut un partenariat avec Love Hemp, leader du CBD au Royaume-Uni

partenariat ufc love hemp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

Love Hemp Group, le fournisseur britannique de CBD et de produits à base de chanvre, a conclu un accord exclusif avec l’Ultimate Fighting Championship (UFC). Au-delà des opportunités marketing pour Love Hemp, cette collaboration devrait contribuer à démocratiser le CBD dans le milieu du sport.

Un partenariat gagnant-gagnant

D’un côté, nous avons l’UFC (Ultimate Fighting Championship), la plus grande organisation de MMA au monde. De l’autre, Love Hemp, l’un des principaux fournisseurs de CBD au Royaume-Uni. Fondée en 2017, cette entreprise fabrique et commercialise plus de 40 produits à base de CBD, parmi lesquels des huiles, des sprays, des crèmes, des cosmétiques ou encore des topiques.

Ces deux acteurs ont conclu un partenariat inédit qui va rapprocher l’univers du sport avec celui du CBD. D’une durée de 5 ans, cette collaboration sera officiellement lancée le 1er juin 2021. La marque Love Hemp apparaîtra sur les supports physiques et les contenus digitaux de l’UFC : son site internet, ses réseaux sociaux, son service de streaming dédié aux sports de combat… Love Hemp entend bien s’appuyer sur cette visibilité pour étendre son activité à l’international.

L’UFC bénéficie d’une renommée mondiale, il touche près de 625 millions de fans dans plus de 170 pays. Cette notoriété sera profitable à Love Hemp, qui souhaite se positionner sur un segment haut de gamme et gagner l’intérêt d’un nouveau public. “Ce partenariat amorce notre stratégie visant à consolider Love Hemp en tant que marque mondialement reconnue”, souligne Tony Calamita, PDG et directeur de la société.

De son côté, l’UFC compte tirer profit de cet accord pour éduquer les sportifs, professionnels comme amateurs, aux bienfaits du CBD. En 2017, l’organisation a créé l’UFC Performance Institute, un établissement dédié à la formation et à l’innovation dans plusieurs disciplines d’arts martiaux mixtes. Des recherches sont notamment menées sur l’efficacité du CBD pour la prévention et la récupération des blessures. La décision de s’associer à Love Hemp est donc loin d’être anecdotique.

MMA et CBD : une pratique en passe de se généraliser ?

Ce partenariat arrive à point nommé, puisque les athlètes MMA sont de plus en plus nombreux à s’afficher sans tabou en train de consommer du CBD. En raison de la nature brutale des combats, les sportifs ont besoin d’un remède qui apporte un effet immédiat tout en restant efficace sur le long terme. Grâce à ses propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires, le CBD permettrait justement d’apaiser les douleurs physiques et de lutter contre l’inflammation. Ainsi, le processus de guérison est accéléré.

En somme, cette alternative naturelle aux opioïdes aide à récupérer après un entraînement et des combats de MMA. Contrairement aux analgésiques traditionnels, le CBD ne s’accompagne pas d’effets secondaires néfastes, il ne crée pas non plus de dépendance vis-à-vis du produit.

Sur le plan légal, ce remède est conforme aux directives propres à l’UFC. En 2018, le CBD a été retiré de la liste des substances interdites par l’AMA (l’Agence mondiale antidopage). La consommation de produits à base de cannabis est autorisée, à condition de ne pas dépasser 0,3% de THC.

Depuis que cette interdiction a été levée, le monde du sport accorde plus de crédit au CBD et ses bienfaits. Rappelons qu’en 2020, 76,5% des athlètes MMA utilisaient du CBD pour la récupération, un nombre qui ne cesse d’augmenter. Si le partenariat conclu entre l’UFC et Love Hemp est aujourd’hui inédit, demain, ce type de collaboration pourrait se généraliser.

Dans la même rubrique