Shopping Cart

Le Temple du CBD français

CBD, sport de combat : les bonnes raisons d’adopter le chanvre

combat de boxe

Décidément, le CBD pourra se vanter d’être présent dans tous les aspects de la vie. Après le travail, la maladie, voilà qu’il se faufile une place dans le monde sportif.

Il faut dire qu’il a de sérieux atouts pour ce domaine et qu’il serait bien dommage de s’en priver, particulièrement lorsqu’il s’agit de sport de combat. Alors le cannabidiol, qu’a-t-il de plus pour être si apprécié des combattants ?

Piqûre (non-dopante) de rappel sur le CBD et le système endocannabinoïde

On va vous éviter la lecture fastidieuse des dizaines de pages consacrées aux bienfaits du CBD. Si vous avez besoin ou envie d’en savoir plus, tous les liens seront fournis.

Néanmoins, un résumé va être utile pour la compréhension globale de ce qui va suivre.

Le CBD est une molécule qui provient d’une plante : Cannibas sativa, l’une des variétés du chanvre. Il est souvent comparé au THC, issu lui aussi du chanvre.

Mais contrairement à lui, il n’engendre pas d’effets psychotropes, ni de dépendance, et surtout, le CBD est légal. On fera tout de même un point sur le dopage plus tard.

Voyons maintenant comment agit le CBD sur notre organisme. Et première chose à savoir, c’est que tous les mammifères ont un système endocannabinoïde, aussi appelé SEC. Dans endocannabinoïde, il y a cannabinoïde, dont le CBD fait partie. On peut parler ici d’exocannabinoïde (qui vient de l’extérieur).

Nous avons déjà détaillé le système endocannabinoïde ici, mais pour ne pas être trop perdu, sachez que le CBD agit indirectement sur les récepteurs présents dans le SEC, qui se trouve un peu partout dans le corps (dont le système nerveux). Les principaux récepteurs concernés se nomment CB1 et CB2, et sont activés par le cannabidiol (CBD), entraînant diverses actions sur l’organisme.

Ces actions ont pour seul but de réguler l’organisme afin qu’il atteigne un état d’équilibre. C’est ce qu’on appelle l’homéostasie. L’exemple le plus parlant est notre température corporelle. L’organisme déclenche constamment des actions afin de maintenir notre corps à une température de 37 degrés en moyenne. Le CBD a le même rôle sur diverses fonctions de l’organisme pour que l’ensemble atteigne une stabilité, d’où un bien-être général.

Le CBD peut-il être indiqué dans les sports de combat ?

Depuis son incroyable et rapide ascension, le cannabidiol attire une population très large où tous les âges et tous les secteurs d’activités sont représentés. Du retraité au cadre, en passant par les sportifs ou les artistes, tout le monde semble s’accorder sur les vertus du CBD.

Le point commun entre tous ces individus : la volonté se sentir mieux, d’augmenter ses performances, de diminuer les douleurs chroniques et les soucis d’anxiété.

C’est pourquoi les personnes atteintes de maladies chroniques, les gens stressés ou ceux qui ont besoin d’augmenter leur concentration et leur compétitivité ont été séduites par cette molécule naturelle. D’autant que le CBD ne provoque pas d’accoutumance, de dépendance, sans effets indésirables, ou très peu. Grand plus, il n’est pas non plus psychotrope.

On comprend maintenant un peu mieux pourquoi le CBD rencontre tant de succès dans le monde du sport, notamment dans les sports de combat. Que ce soit le MMA, les arts martiaux, la boxe, peu importe, il pourra aider les combattants à augmenter leurs performances. Cela parce qu’il favorise la récupération, la concentration, aide à se relaxer. Et nous allons voir comment.

Inflammation

L’action anti-inflammatoire du CBD : un atout de taille pour les sportifs

Et on ajoute même : un atout de taille pour les sports de combat. Ces derniers sont en effet un peu plus “violents” que les autres et les blessures sont plus fréquentes. Mais ce n’est pas vraiment de ça dont allons parler. Car les sports de combat sollicitent les muscles, mais aussi les articulations, créant alors des inflammations.

En agissant sur les récepteurs, le CBD va induire une aptotose (destruction des cellules mortes ou anormales), empêcher la dégradation de l’anandamide qui procure du bien-être, mais qui joue aussi un rôle contre les inflammations et évite les tempêtes cytokiniques. Tous les détails sont ici.

Sur le papier, c’est très bien, mais en pratique ? Eh bien, la recherche tend à démontrer qu’il est vraiment utile.

Cette étude de 2020, par exemple, a permis de constater que les TNF, marqueurs de l’inflammation, avaient diminué 90 minutes après avoir pris une dose de 30 mg de CBD. D’autres études antérieures avaient déjà laissé entendre que le CBD pouvait être efficace contre les inflammations, mais elles ont été menées sur des souris ou des rats. Là, ce sont des hommes qui se sont prêtés au jeu, venant confirmer son action positive sur l’inflammation.

Anxiété et problème de sommeil : le CBD plus fort que les médicaments

Le titre peut paraître être un poil exagéré, mais si on y pense, le CBD a l’avantage de ne pas provoquer de dépendance, et en ça, il est beaucoup mieux que les somnifères ou les anxiolytiques.

Dans tous les cas, le CBD va avoir des effets positifs sur les combattants, et ce, pour plusieurs raisons. En premier lieu, il aide à chasser l’anxiété et le stress, ce qui est très utile dans le monde du sport, surtout en compétition.

De plus, il aide à bien dormir. Et on le sait, le sommeil est capital dans le sport. Il permet d’accroître la concentration et d’accélérer la récupération.

Enfin, il calme les douleurs et joue le rôle de décontractant musculaire, tout en réduisant la spasticité des muscles.

nate diaz
Nate Diaz, champion de MMA, vapotant du CBD

Le CBD, c’est du dopage ?

Maintenant que nous avons vu les propriétés du CBD et leurs avantages dans le sport de combat, posons-nous cette question essentielle : est-ce que le CBD est considéré comme un produit dopant ? La réponse est… Non.

On va tout de même un peu détailler, on sent bien qu’un simple non ne suffit pas. D’autant que ce n’est pas totalement vrai.

Le CBD, en soi, est légal et tient plus du complément alimentaire que du dopant. Néanmoins, et c’est important de le souligner, le taux de THC autorisé est de 0,2 %. Et selon la quantité prise, il se peut que le contrôle de dopage soit positif. Il faudra alors prouver votre bonne foi et demander une prise sang.

Mais il existe une solution plus simple : choisir des produits au CBD sans THC. Ils sont de plus en plus présents dans les boutiques, et ça vous évitera tout un tas de complications.

Comment prendre le CBD ? Les formes les plus adaptées aux combattants

Que vous soyez athlète de haut niveau dans le sport de combat ou amateur, vous serez probablement intéressé par les bienfaits du CBD pour accroître votre performance. Mais vous pouvez être un peu perdu dans toutes ces offres et produits. C’est normal, et ne vous inquiétez pas, nous sommes-là pour vous guider.

Les formes offrant le plus de biodisponibilité

La biodisponibilité, on en parle ici, et ici. Mais pour faire simple, c’est la rapidité et la quantité de principes actifs qui arrivent à sa cible.

Certains produits en offrent plus que d’autres, et c’est intéressant de le savoir en cas de douleur, afin que le CBD puisse agir rapidement.

Ainsi, nous avons dans cette catégorie les nébuliseurs, les vaporisateurs et les e-liquides (mais pour les sportifs, la vape n’est pas forcément le choix le plus judicieux).

nebuliseur pour cbd
Nébuliseur et huile de CBD

La forme liposomale est également très intéressante, puisque le CBD est protégé du métabolisme. La dose reste donc intacte du début à la fin.

L’huile de CBD, la reine des produits au CBD, est également intéressante à condition qu’elle soit prise en sublinguale, afin que le CBD se diffuse à travers les vaisseaux sanguins présents sous la langue.

Les formes d’entretien

Entrent dans cette catégorie tous les produits au CBD qui sont moins forts, du fait de leur nature ou de leur dosage.

Par exemple, une huile de CBD peu concentrée, ou bien des infusions (thé, tisanes), des gélules, etc. En somme, le CBD que l’on ingère et qui va mettre du temps à agir puisqu’il devra déjà passer par le système digestif, et qu’il va perdre aussi en quantité.

Mais au quotidien, ça peut être largement suffisant.

Les crèmes et les baumes

Pour finir, il existe également des baumes pour masser les muscles après une séance de sport, qui vont permettre à ces derniers de se détendre et qui vont soulager douleurs et courbatures.

Vous pouvez également choisir de l’huile de CBD (oui, encore elle, on avait dit que c’était la star) pour faire ces massages.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

En savoir plus