Shopping Cart

Le Temple du CBD français

Le CBD peut-il aider à traiter les migraines ?

migraine

Douleur intense d’un côté de la tête, nausées, photosensibilité… le quotidien des migraineux est loin d’être une partie de plaisir. Malgré les traitements, ces maux de tête ont bien du mal à se calmer et les personnes atteintes se retrouvent démunies. Le CBD est ici aussi une piste envisageable pour lutter contre la migraine, ou du moins la soulager. Voyons ce qu’en dit la science.

La migraine, un mal de tête pas comme les autres

Difficile de le faire comprendre, mais la migraine n’est pas un simple mal de tête. C’est une pathologie chronique, neurologique, qui cause des céphalées d’une grande intensité et dont la durée peut être longue (de quelques heures à quelques jours).

Elle peut être très handicapante, d’autant que les personnes qui n’en souffrent pas ont bien du mal à comprendre à quel point elle peut faire souffrir, d’où une sorte d’exclusion sociale et des préjugés. D’ailleurs, il existe un lien entre la migraine et la dépression.

Pas une, mais des migraines

La particularité de cette maladie réside dans sa forme, ou plutôt dans ses formes. Car il n’y a pas une migraine, mais une multitude de céphalées.

Il serait trop long de tout détailler ici, mais parlons des types principaux.

  • la migraine sans aura ;
  • la migraine avec aura.

La migraine sans aura est une migraine le plus souvent unilatérale avec pulsation, qui peut être accompagné de nausées et/vomissements, d’une sensibilité aux mouvements, lumière et bruits.

La migraine avec aura est précédée, ou accompagnée par un trouble neurologique. Cela peut être des problèmes de visions (taches), des difficultés à parler, fourmillements ou encore des engourdissements.

Symptômes, durée et fréquence de la migraine

Les symptômes de la migraine sont assez significatifs, mais peuvent être confondus avec un autre type de mal de tête.

Généralement, on reconnaît la migraine par la sensation de pulsation, la douleur unilatérale (même si une douleur bilatérale n’exclue pas la migraine si elle est accompagnée d’autres symptômes), la sensibilité à l’environnement (bruit), les troubles neurologiques.

Sa durée est variable : elle peut durer de quatre heures à trois jours. Il en va de même pour la fréquence. Certaines personnes souffrant de migraines peuvent en avoir plusieurs par semaine, d’autres une fois par an.

Causes des migraines

Les causes de la migraine sont nombreuses, et parfois, pas clairement identifiées. Il est pourtant essentiel d’essayer de les trouver pour traiter les migraines. Chez les femmes par exemple, les migraines menstruelles sont fréquentes et sont la conséquence d’une fluctuation hormonale, que l’on peut corriger.

On appelle ce phénomène facteur déclenchant. Cela peut aussi être un bruit, une odeur, de la fatigue, du stress, un changement alimentaire…

La migraine est le résultat d’une excitabilité neuronale. Et celui qui déclenche tout ça est bien connu : l’hypothalamus. Cependant, on ne comprend pas encore totalement ni comment ni pourquoi.

La sérotonine est également mise en cause.

Notez que les facteurs génétiques sont un paramètre important.

Traitements classiques

Il y a une règle pour toutes les migraines : plus on la traite tôt, moins elle sera intense et longue. Ceux qui en souffrent régulièrement arrivent parfois à anticiper son arrivée et peuvent se médicamenter.

Il existe deux types principaux de traitements contre les migraines :

  • le paracétamol ;
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens ;
  • les triptans.

Ces derniers agissent comme la sérotonine et empêchent la libération de substances responsables de la douleur.

Si ces traitements contre la migraine peuvent être efficaces, ils sont loin d’être parfaits. Ils ne fonctionnent pas toujours, doivent être pris avec parcimonie et peuvent provoquer des effets secondaires qu’il va falloir gérer.

Comment le CBD peut lutter contre la migraine ?

Contre les migraines, le CBD est-il un bon compromis ? Vient-il en remplacement ou en renfort des traitements déjà existants ?

Pour le moment, il n’y a aucune certitude. C’est d’autant plus vrai que l’on ne connaît pas très bien les causes des migraines.

Mais nous savons au moins une chose : il est parfaitement indiqué pour apporter un certain soulagement.

CBD et douleur

Si on vous dit cannabidiol, récepteurs CB1, CB2 ? Vous allez répondre système endocannabinoïde.

Eh oui, le voilà encore une fois sous les feux des projecteurs. Ici, il ne va pas servir spécifiquement de traitement des migraines.

Ce sont ses propriétés antidouleurs qui nous intéressent particulièrement. Comme nous pouvons le constater, il est particulièrement recommandé en cas de douleurs chroniques.

D’une part, pour ses vertus anti-inflammatoires, d’autre part,  pour son effet antalgique. Mais ce n’est pas tout.

Régulation de la sérotonine

Nous avons vu que la sérotonine a un rôle important dans les migraines. Ici, le cannabidiol va jouer un rôle de régulation de ce neurotransmetteur.

Les récepteurs CB1 et CB2  sont activés par les phytocannabinoïdes. Parmi ces derniers, le CBD permet, via l’activation, de réguler le taux de sérotonine pour soulager une migraine.

Mais le CBD n’est pas le seul à avoir un effet sur cette maladie.

Cannabis thérapeutique

Si vous vouliez des études et des preuves que le CBD peut traiter la migraine, c’est raté. Il y a bien des études, mais qui portent seulement sur le cannabis médical, autrement dit, avec du tétrahydrocannabinol (THC).

Là encore, c’est avec le système endocannabinoïde que tout se joue. Même le congrès de l’Académie Européenne de neurologie a conclu que le duo CBD/THC était plus performant que le traitement des migraines classiques.

Peut-être que les études de 2016, qui ont montré une diminution de 40 % de la fréquence des migraines, et une atténuation de 55 % de la douleur ont achevé de les convaincre ?

Cette étude portait sur 48 patients à qui on a administré 200 mg de cannabis médical, tous les jours pendant trois mois.

D’autres études, la même année, arrivent aux mêmes résultats.

Une autre piste est à explorer. D’après une autre étude, les maladies chroniques pourraient être dues à une déficience du système endocannabinoïde. Affaire à suivre.

Les formes de CBD les plus adaptées à la migraine

Donc, si le CBD (seul) n’est pas encore reconnu comme traitement contre la migraine, n’en reste pas moins qu’il peut aider de nombreuses personnes à calmer la douleur. Mais quelle forme choisir ?

L’huile de CBD

Sans doute la méthode la plus efficace. En effet, l’huile de CBD se prend sous forme de gouttes, sous la langue (sublinguale). L’avantage c’est que son action est très rapide, donc très utile en cas de crises migraineuses.

Commencez toujours par demander conseil à un médecin, ainsi que par des petites doses.

En ce qui concerne l’huile, toujours choisir une huile de CBD de qualité, full spectrum pour profiter de la synergie des autres composants du chanvre, et de préférence biologique.

Gélules de CBD

Les gélules de CBD sont très pratiques. Facile pour le dosage, on ne risque pas de se tromper. Pour un traitement sur le long terme, elles peuvent aider à diminuer la fréquence des crises. Mais en cas de douleur, elles agissent moins rapidement que l’huile.

Infusions de chanvre

Les infusions de chanvre sont, pour ceux qui aiment, agréables à boire après un repas et aident à bien dormir. Selon la quantité de CBD, elles sont plus ou moins efficaces sur les douleurs, mais grâce à leur vertus anti stress, peuvent prévenir une crise. Pourquoi s’en passer ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

En savoir plus