Shopping Cart

Le Temple du CBD français

Et si vous utilisiez le CBD pour soigner les chevaux ?

cannabidiol pour cheval

Le cannabidiol est sans cesse l’objet d’études dont l’objectif est de trouver et prouver ses effets sur diverses pathologies, ainsi que son innocuité sur notre organisme.

Bon pour l’homme, l’est-il également pour les animaux ? Nos amis à quatre pattes peuvent-ils eux aussi bénéficier de ses bienfaits ?

Il apparaît que oui. Et particulièrement certains animaux, dont les chevaux.

Rappel sur le système endocannabinoïde

Avant de parler des propriétés du CBD et de ses effets sur les chevaux, revenons en arrière. Plus particulièrement dans les années 90, où on vient de découvrir le SEC (système endocannabinoïde).

Fun fact, on fait connaissance avec lui en étudiant… un porc. Car oui, il se trouve que le SEC se retrouve chez tous les mammifères, ainsi que quelques crustacés.

On connaît maintenant l’importance du système endocannabinoïde pour notre santé. Régulateur, il permet à l’organisme de maintenir un équilibre (homéostasie) et intervient sur l’appétit, l’inflammation, le système immunitaire, le système nerveux, etc.

D’ailleurs, les personnes qui consomment du CBD le font pour des raisons bien précises, et les principales sont la gestion de la douleur, la réduction de l’anxiété et mieux dormir. Il s’avère qu’il est assez efficace dans ces domaines. Partant de ce postulat, pourquoi ne pas en donner à nos animaux ?

Le CBD pour les animaux, un puissant allié

L’utilisation du CBD pour les animaux n’est en réalité pas nouvelle. On peut trouver des vendeurs spécialisés dans ce domaine bien précis. C’est le cas de Virbac qui vend des compléments alimentaires pour animaux à base de chanvre. Et ce n’est pas le seul. Les chercheurs eux aussi s’intéressent de plus en plus à l’effet du cannabidiol chez tous les mammifères.

Une étude observationnelle a d’ailleurs été menée aux États-Unis, où une association a recensé les personnes utilisant le CBD sur leurs animaux. Selon ce qu’elle rapporte, les utilisateurs ont fait mention d’amélioration de l’état de santé de leurs animaux. Vous pouvez voir les résultats ici.

Utiliser du CBD pour soigner les chevaux ?

Puisque le cheval est un mammifère comme un autre, il possède lui aussi un système endocannabinoïde capable de réguler son organisme. Ainsi, si vous souhaitez passer au chanvre pour nos amis équidés, voici une liste non-exhaustive des maux que le CBD peut soulager.

Calme la douleur

Nos animaux souffrent tout comme nous, et les chevaux ne font pas exception. D’autant qu’on leur en demande parfois beaucoup. Ils peuvent également être victimes d’arthrose, tout comme les chiens et les chats. Ici le CBD peut jouer un rôle sur le ressenti de la douleur via les neurones, et soulager nos compagnons.

Soigne les inflammations

Probablement l’action la plus connue du CBD après celle contre la douleur. Le cannabidiol est en effet très réputé pour calmer, voire soigner les inflammations. Grâce à l’activation des récepteurs endocannabinoïde (entre autres, CB1 et CB2) et à la régularisation de l’apeline, le CBD empêche le système immunitaire de trop s’emballer et de provoquer des problèmes.

Calme l’anxiété

Les chevaux ont cette particularité d’être très sensibles au stress. Cette anxiété, déjà difficile à tempérer chez les êtres humains, est difficile à maîtriser chez le cheval. Outre les médicaments habituels délivrés par les vétérinaires pour calmer le stress de votre cheval, le CBD s’avère une solution alternative intéressante.

C’est d’ailleurs la raison numéro un de sa consommation dans notre population. Bien entendu, le CBD aura aussi des actions sur d’autres pathologies ou maux, comme les crampes, l’épilepsie… En somme, toutes les maladies qu’humains et animaux pouvons avoir en commun.

Attention au THC !

Si le cannabidiol est totalement inoffensif chez l’humain comme chez l’animal, et donc le cheval, ce n’est pas le cas du THC. Ce dernier est en effet toxique pour eux, et leur ingestion accidentelle doit être suivie d’une consultation urgente chez le vétérinaire.

En cas d’ingestion, des symptômes peuvent se manifester, comme de la somnolence voire le coma, des convulsions, de l’agressivité. On peut également observer des troubles cardiaques, une respiration difficile, de l’incontinence.

Quelle forme de CBD puis-je donner à mon cheval ?

Nous venons de voir que le THC était très mauvais pour les animaux. Or, le CBD que nous consommons comme l’huile de CBD ou les gélules contiennent un minimum de cette molécule. Pour être plus précis, mois de 0,2 %, qui est la limite légale en France.

Certes, c’est très peu. Néanmoins, la plus grande prudence s’impose pour préserver son cheval. Ainsi, nous vous recommandons de choisir des produits CBD vétérinaires, adaptés aux animaux.

N’essayez pas de donner vos propres compléments, et demandez toujours l’avis de votre vétérinaire avant d’administrer un produit à un animal. Cela est également valable pour la posologie. Pour un cheval, les doses seront importantes, mais le manque de données encourage la prudence et l’avis d’un professionnel.

Comment donner du CBD à mon cheval ?

Donner un traitement à un animal n’est pas la chose la plus simple du monde. Le pire animal reste le chat, et ce ne sont pas les propriétaires de félins qui vont nous contredire.

Les chevaux sont un peu plus calmes, en général. Vous pouvez donc, selon son caractère, lui donner directement (sous la langue, s’il s’agit d’huile de CBD), ou l’ajouter à sa nourriture s’il est un peu réticent à prendre un complément alimentaire. De préférence, des aliments dont il raffole et qui camouflent un peu le goût terreux du chanvre, pas forcément très apprécié.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

En savoir plus