Shopping Cart

Le Temple du CBD français

Le CBD au travail : que dit la loi ?

travail au bureau

Si on ne cesse de vanter les vertus du CBD, on peut légitimement s’interroger sur sa capacité à nous venir en aide dans notre travail. Relaxant, régulateur, il a plus d’un tour dans son sac et nous aiderait à nous sentir mieux. Pourquoi ne pourrait-il pas booster notre efficacité ?

Dès lors, deux question se posent. Le cannabidiol est-il vraiment pertinent pour améliorer nos performances ?

Et surtout, puis-je en consommer sur mon lieu de travail ?

Nous allons donc tâcher de répondre à ces questions.

Le monde du travail et nous : la course à la performance

Le travail, ce n’est pas forcément la santé. C’est même plutôt le contraire. En cause, les conditions de travail mais aussi la pression sur les employés.

De plus en plus de cas de burn-out sont recensés chaque année, et, sans même parler des maladies professionnels, on peut dire que nos métiers peuvent influencé négativement notre santé.

Sans aller jusqu’à parler de cas extrêmes (harcèlement, conditions de travail trop dures physiquement, absence de sécurité), tout le monde a au moins un jour connu des souci au travail. Lassitude, pression pour les rendements, problèmes de concentration, envie d’évoluer…

Tout cela contribue à un stress, une anxiété, voire une dépression.

Et quoi de plus normal ? Nous passons au minimum huit heures par jour sur notre lieu de travail, soit un tiers de notre journée. Sachant qu’un autre de ces tiers est utilisé pour dormir, on peut facilement voir que la moitié de notre vie éveillée est consacrée à notre activité professionnelle.

Ce qui rend encore plus pénible les souffrances liées au travail.

Le CBD, se concentrer pour mieux travailler

Le CBD est connu et reconnu pour ses propriétés anti stress, pour lutter contre l’anxiété et la dépression.

On prête également au CBD des propriétés régulatrice, notamment au niveau des neurotransmetteurs.

De là à dire que le CBD était bon pour la concentration, il n’y avait qu’un pas qui a été allégrement franchi.

En réalité, aucune preuve à ce jour ne confirme que le cannabidiol aide à se concentrer. En revanche, on sait que la concentration est mise à mal par la fatigue et le stress.

C’est ici que le CBD va avoir un rôle à jouer.

En luttant contre la dépression et l’anxiété comme semble le prouver cette étude, le CBD va non seulement vous détendre pour être moins stressé dans votre vie quotidienne, et donc au travail, mais va aussi vous permettre de mieux dormir.

L’effet du CBD sur la concentration est donc indirect. Par le biais d’une meilleure hygiène de vie et d’une meilleure gestion du stress, d’un sommeil réparateur, votre attention sera meilleure et vous serez plus efficace.

CBD au travail, légal ou pas ?

Consommer du CBD sur son lieu de travail ou avant d’aller au travail, est-ce autorisé ?

La question est compliquée.

Le CBD est un phytocannabinoïde issu du chanvre, parmi tant d’autres substances. Et surtout, parmi le THC, qui est psychotrope.

Or, le CBD ne l’est pas. Il est donc tout à fait possible, à des doses raisonnables s’il a tendance à vous endormir, de travailler après en avoir consommé.

Mais il souffre de la confusion de la part de nombreuses personnes, et continue à avoir mauvaise réputation.

CBD, ce que dit la loi

La législation concernant la consommation de CBD est encore floue et assez opaque. En France, par exemple, on ne peut pas utiliser (comprenez, cultiver) autre chose que les fibres et graines de chanvres qui contiennent moins de 0,2 % de THC comme le rappelle l’article du Parisien. Mais l’Europe ne l’entend pas de cette oreille et veut forcer la France a lâcher du lest.

En somme, on ne sait pas grand chose, si ce n’est qu’au regard de la loi, vous ne risquez pas grand chose à en consommer, voire, rien du tout.

Mais au travail, c’est une toute autre histoire, d’autant que la consommation de CBD peut se faire de plusieurs façon.

CBD et cigarette électronique

Voilà la méthode la plus risquée de prendre du CBD au travail. Les e-liquides au CBD sont très à la mode et sont très demandés.

Or, il se peut que votre patron voit d’un mauvais œil cette mode, et vous interdise son usage.

Et il a tout à faire le droit… dans les locaux. Cependant, pour éviter des problèmes, éviter de sortir votre dernier e-liquide goût chanvre sur votre lieu de travail, même si vous êtes à l’extérieur.

Huile de CBD, tisane et autres formes

Il est beaucoup plus simple pour les travailleurs de prendre du CBD à domicile, sous forme d’huile de CBD, de tisane ou même gélules.

Du moment que cela ne vous endors pas (ça arrive, et ça peut être dangereux en voiture et sur machine), pas de crainte de ce côté-là.

Cette molécule, on le rappelle, ne provoque pas d’effets psychotrope et ne mets donc pas en danger les autres employés ou vous-même.

Mais une question se pose alors. imaginons que votre chef soit totalement contre l’usage de CBD, peut-il, lors de contrôle, détecter sa présence dans votre sang ?

Détection de drogue par l’employeur

Dans de rares cas, il est possible que votre employeur demande, via le médecin du travail, un test anti drogue.

Si cette pratique est rare, elle peut tout de même arriver, mieux vaut donc en parler.

Et la question qu’on se pose tous est : le CBD peut-il rendre un test positif ?

On vous rassure tout de suite, la réponse est non. Pourquoi ? Tout simplement parce les molécules recherchées ne sont pas celles induites par le CBD, et qu’on ne chercher pas le CBD lui-même, mais du THC (notamment pour les tests salivaires).

En France, la législation interdit la commercialisation de produit avec une teneur de THC de plus de 0,2 %.

L’huile de CBD vendu dans des boutiques sérieuses respectent tous ce taux. Vous n’avez donc aucune crainte à avoir si vous vous fournissez dans des commerces qui sont à cheval sur la légalité.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

En savoir plus