Shopping Cart

Le Temple du CBD français

Le CBD contre l’asthme : que dit la science ?

personne asthmatique

L’asthme est une maladie respiratoire chronique caractérisée par des difficultés respiratoires. Un nombre croissant de personnes souffrant d’asthme sont curieuses de connaître les effets du CBD sur leur maladie : risque-t-il de l’aggraver, ou peut-il aider à gérer les symptômes de l’asthme ?

Comment le CBD pourrait aider les asthmatiques ?

Pour l’instant, il n’y a pas de remède définitif à l’asthme, les patients sont donc habitués à vivre avec, en faisant en sorte de limiter les désagréments et de soulager d’éventuelles gênes ou douleurs.

L’intérêt de la communauté médicale et des patients n’est donc pas tant de savoir si le CBD peut guérir l’asthme, mais plutôt de déterminer s’il peut offrir un soulagement des symptômes suivants.

La contraction des bronches

Lorsqu’un patient subit une violente crise d’asthme, ses bronchioles, qui transportent l’oxygène, se resserrent fortement, causant des difficultés respiratoires.

Les recherches sur les thérapies alternatives ont montré que l’utilisation du cannabis sous différentes formes peut améliorer la santé des patients asthmatiques car plusieurs de ses composés, en particulier les cannabinoïdes, favorisent la broncho dilatation.

Les effets bronchodilatateurs du CBD sont plus faibles que ceux des médicaments traditionnels, et il ne s’agit pas de les remplacer. Mais, en combinant effets bronchodilatateur et capacités analgésique, le CBD peut aider à soulager la douleur et l’essoufflement ressentis lors des crises.

Les bronchospasmes

Ce sont des contractions rapides et involontaires des muscles des poumons typiques des crises d’asthme. S’ils ne sont pas contrôlés, ils peuvent entraîner des difficultés respiratoires importantes.

Le CBD peut aider à lutter contre les spasmes musculaires, et donc aider à ouvrir les voies respiratoires, ce qui atténue les symptômes de l’asthme.

Une étude réalisée en 2015 sur les effets du Sativex (une concoction orale de CBD et de THC dans un rapport de 50-50) sur les patients atteints de sclérose en plaques montre une amélioration significative à la fois de la spasticité et de la mobilité musculaires.

Bien que des études plus approfondies et des essais cliniques à grande échelle soient clairement nécessaires, en particulier sur des patients asthmatiques, le CBD semble donc posséder un certain potentiel de soulagement des spasmes musculaires.

L’inflammation des voies respiratoires

Lorsqu’une personne asthmatique est exposée à des allergènes, de la fumée ou d’autres facteurs irritants, son système immunitaire déclenche une réaction inflammatoire.

Lors d’une crise, les voies respiratoires sont obstruées, se rétrécissent et se remplissent de mucus, ce qui rend l’inspiration et l’expiration extrêmement difficiles.

Dans une étude publiée en 2019, les chercheurs ont découvert que le CBD pourrait aider à réduire les réactions inflammatoires et à restaurer la capacité pulmonaire des patients souffrant d’asthme allergique.

Les douleurs thoraciques

Les douleurs thoraciques ne sont peut-être pas un symptôme primaire de l’asthme, mais les asthmatiques en souffrent souvent lors des crises. Nous avons déjà montré dans un autre article comment le CBD pouvait aider à soulager ce type de douleurs chroniques.

Existe-t-il des contres indications à l’emploi du CBD par les asthmatiques ?

Les études ne permettent pas encore d’avoir une vision complète des effets du CBD sur l’asthme, c’est pourquoi vous devriez toujours consulter un médecin avant de commencer un traitement au CBD.

Par ailleurs, le fait de vaper ou de fumer du CBD présente un risque évident pour les asthmatiques. Avaler de la fumée irrite les bronches, et les scientifiques ont démontré, s’il en était besoin, que fumer toute substance dérivée du cannabis peut augmenter le risque de poussée d’asthme.

Heureusement, il existe d’autres façons de consommer du CBD.

Comment consommer du CBD pour lutter contre l’asthme ?

Les produits à base de CBD sont en plein développement, voici quelques pistes si vous souhaitez en consommer pour soulager votre asthme.

  • Les huiles : la région située sous la langue absorbe rapidement le CBD. Il suffit d’y placer quelques gouttes d’huile de CBD pour en ressentir les effets, et ce pendant environ 8h.
  • Les aliments et les gélules : les bonbons, les gâteaux ou les pilules à base de CBD sont plus pratiques à consommer qu’une huile, mais il faudra les digérer et donc attendre quelques heures avant d’en ressentir les bienfaits.
  • Les topiques : les pommades, crèmes ou lotions au CBD sont conçues pour offrir un soulagement localisé, leur application sur la poitrine peut donc soulager les douleurs thoraciques.

Les précautions habituelles s’imposent : consultez votre médecin avant d’essayer le CBD, et commencez par une dose minimale, avant d’augmenter progressivement jusqu’à atteindre les effets désirés. Si le CBD ne présente pas de contre-indication majeure, des effets secondaires sont toujours possible, surtout en cas de surdosage.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

En savoir plus