Shopping Cart

Le Temple du CBD français

Dans la même rubrique

Nos guides

5 athlètes internationaux qui ont recours au CBD

nate diaz
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram

En 2018, l’Agence mondiale antidopage (AMA) a retiré le CBD de la liste des produits dopants et interdits, considérant qu’il ne présentait aucun risque pour les athlètes. Cette molécule non-psychoactive issue du cannabis s’avère efficace dans le cadre d’une pratique sportive. Elle permet de lutter, entre autres, contre l’inflammation, la douleur et le stress, et ce sans effet secondaire ni addictif.

Depuis la décision de l’AMA, les ligues et championnats s’ouvrent peu à peu à ce traitement alternatif. Les Jeux olympiques de Tokyo qui viennent de se terminer sont d’ailleurs les premiers à autoriser les sportifs à consommer du cannabidiol. L’occasion pour nous de présenter 5 athlètes internationaux qui défendent publiquement le CBD dans un cadre sportif.

Mike Tyson – Boxe

L’Américain Mike Tyson, boxeur retraité sacré champion du monde à plusieurs reprises, compte parmi les légendes du ring. Dans une moindre mesure, il est aussi connu pour son soutien franc et assumé envers la consommation de CBD et plus largement de cannabis.

Après avoir dilapidé sa fortune gagnée durant sa carrière sportive, il s’est refait une santé économique en se tournant vers le business du chanvre. Nommée Tyson Ranch, son exploitation établie en Californie cultive et commercialise du cannabis récréatif et thérapeutique. L’une des gammes est exclusivement dédiée aux produits dérivés du CBD. Les portes du Ranch sont aussi ouvertes aux touristes, dont le centre de villégiature est sans surprise axé sur le thème de la marijuana.

mike tyson

Rob Gronkowski – Football américain (NFL)

L’ancienne star de la NFL Rob Gronkowski a pris sa retraite en 2019, avec un palmarès riche en victoires, mais aussi en blessures, qui l’ont forcé à mettre fin à sa carrière.

Après avoir quitté la ligue, il révèle dans une interview que c’est son père qui lui a ouvert les portes du CBD. “Pour la première fois depuis plus de 10 ans, je ne ressens plus de douleur. J’appelle aujourd’hui les instances sportives, qu’il s’agisse de la NBA, de la MLB ou de la NFL, à revoir leur position sur le CBD.” a déclaré Gronkowski lors d’une conférence de presse.

Il décide alors d’orienter sa carrière post-NFL dans le business du cannabis thérapeutique. Son objectif étant de démocratiser l’usage du CBD en tant que traitement alternatif aux analgésiques pour la gestion de la douleur et de l’inflammation. Il conclut notamment un partenariat avec Abacus Health Products, la société à l’origine des produits antidouleur topiques CBDMedic.

Megan Rapinoe – Football

Megan Rapinoe est sans conteste l’une des figures les plus populaires du football féminin. Cette sportive influente intègre depuis des années le CBD à son régime alimentaire et sa routine de bien-être. Le cannabidiol, grâce à ses vertus anti-inflammatoires, antiseptiques ou encore apaisantes, l’aide à récupérer après les entraînements et les matchs.

Mais Megan Rapinoe ne se contente pas d’utiliser ce produit : quand elle n’a pas ses crampons chaussés aux pieds, elle s’attache à lutter contre la stigmatisation de la consommation de CBD par les sportifs.

En 2019, alors qu’elle est nommée Joueuse FIFA de l’année, elle s’associe, avec sa sœur jumelle, à l’entreprise Mendi afin de promouvoir ses produits. Cette marque de CBD propose des soins entièrement naturels et sans THC, spécialement conçus pour les athlètes.

Nate Diaz – Arts Martiaux Mixes (UFC)

Nate Diaz exerce l’art martial mixte depuis 2007. En 2016, à l’issue du combat légendaire l’opposant à Conor McGregor, l’enfant terrible de l’UFC crée une polémique en vapotant ouvertement de l’huile de cannabis durant une interview.

Il explique qu’il a recours au CBD avant et après les séances d’entraînement et les combats, afin d’aider le processus de guérison et de calmer les inflammations. Le MMA étant un sport de contact pouvant être particulièrement violent, la consommation de CBD l’aide aussi à traiter les traumatismes cérébraux, qui sont courants dans ce genre de discipline.

Nate Diaz et son frère Nick ont créé une société de CBD appelée Game Up Nutrition. La marque propose une gamme complète de produits dérivés du chanvre provenant du Colorado et de l’Oregon, deux États américains connus pour la culture du cannabis.

Steve Kerr – Basketball

Sacré sept fois champion de la NBA, Steve Kerr est désormais l’entraîneur des Golden State Warriors, ainsi qu’un fervent défenseur du CBD dans le milieu du sport.

Durant sa carrière, la star des Chicago Bulls a subi 2 opérations lourdes du dos, la deuxième étant censée soigner les douleurs chroniques dues à la première, mais sans succès. Les analgésiques n’étant pas plus efficaces, il se tourne vers le CBD.

Depuis, Steve Kerr poursuit son plaidoyer en faveur du CBD, expliquant que l’usage thérapeutique du cannabis paraît moins dangereux que les traitements aux opioïdes. La voix du coach semble avoir été entendue, puisque la NBA a autorisé la consommation de marijuana – tout du moins, elle a annoncé qu’elle n’effectuera pas de dépistage de cannabis durant la saison 2020 / 2021.

Dans la même rubrique